St Barth

C’est en 1493 que Christophe Colomb « découvre » un petit coin de paradis, appelé Ouanalao (Pélican) par les Indiens Caraïbes, qu’il baptise alors du prénom de son frère : «Bartolomeo».

Refuge des corsaires pendant de nombreuses années, Saint-Barthélemy fut colonisée à plusieurs reprises.

En 1659, des marins bretons et normands installés sur l’île voisine de Saint Kitts prennent possession de Saint-Barth.. Les noms de famille des habitants de l’île datent de cette période. C’est alors que les flibustiers, grâce à leur trésor, participent au développement du commerce. En effet, la culture de la canne à sucre ne peut s’étendre comme dans la plupart des îles de la Caraïbe, du fait de la sécheresse qui y règne.

En 1784, Saint-Barthélemy est vendue par Louis XVI à la couronne suédoise en échange de droits commerciaux dans le port de Göteborg. Le roi de Suède, Gustav III, déclare alors Gustavia capitale, et la rend exempte de toutes taxes.

En 1878, la Suède cède à son tour Saint-Barthélemy à la France à la condition expresse que l’île conserve son statut de port franc. Aujourd’hui, l’île a gardé de nombreuses traces de cette époque, entre autres des noms de rues, des bâtiments tels que la bibliothèque municipale, le clocher et la prestigieuse Maison Suédoise dans laquelle furent installés nos bureaux durant de longues années, avant le déménagement au 17 rue de la République.

 

Premier pilote en 1945 ayant réussi l’exploit de poser un biplace à Saint-Barthélemy, Rémy de Haenen participe largement au développement de l’île telle que nous la connaissons aujourd’hui. Il fut entre autre à l’origine de la construction du premier hôtel, l’Eden Rock, qui accueillait déjà des touristes fortunés, en quête d’intimité et de bien-être.

Au fil des années, la commune et ses représentants ont su contrôler habilement le développement de l’île tout en préservant son dynamisme et son ambiance cosmopolite. Elle garantit à ses habitants et à ses visiteurs un grand confort tout en préservant son authenticité.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Situation : L’île se situe par 17°80 Nord et 62°50 Ouest dans l’extrême Nord Est de la mer des Caraïbes à environ 24 kilomètres au sud de Saint-Martin.

Superficie : 25 Kms ².

Capitale : Gustavia


Population : Environ 10.000 habitants

Langue : La langue officielle est le français mais l’anglais est parlé par la plupart de la population.

Monnaie : l’Euro est la monnaie officielle mais le Dollar US est accepté partout.

Electricité : 220 Volts/ 60 Hz

Décalage horaire : Entre Saint-Barthélemy et Paris : 5 heures en hiver et 6 heures en été.

Entre Saint-Barthélemy et New York : 1 heure en hiver et même heure en été.

Climat : Tropical Maritime Sec, ce qui signifie qu’il n’y a pas de saison des pluies et que la température moyenne varie entre 22 et 30°C.

Comment se rendre à Saint-Barth : L’aéroport de Saint-Jean ne pouvant accueillir des appareils de plus de 20 places et n’étant pas équipé pour les vols de nuit, vous devrez passer par Saint-Martin, la Guadeloupe ou Puerto Rico avant de tenter l’aventure et les frissons d’un atterrissage à Saint-Barth. Nombreuses locations de voitures à l’aéroport.

Les plages : Bien que l’île soit petite, elle n’en compte pas moins 22 plages de sable blanc toutes plus belles les unes que les autres. Il n’existe aucune plage privée à Saint-Barth.

Activités : Sports nautiques, gym, tennis, yoga, terrain multisports sur la pleine de jeux de St-Jean.

Shopping : Nombreuses boutiques de vêtements, joailleries, galeries d’art, parfumeries et cigares (détaxés).

Festivals : Festival de musique en janvier (Jazz, Musique Classique, Danse moderne et Classique), Carnaval en février/mars, Bucket Regatta en mars, Les Voiles de St Barth, Festival du film caraïbe et Festival de théâtre en avril, fêtes locales l’été (fête de la Saint-Barthélemy, fête des quartiers du vent, fête de Corossol, fête de Lorient…).

Hébergement : Différents types d’hébergement vous sont offerts : Villas en location saisonnière, Hôtels, Résidence Hôtelière.

Restaurants et Boulangeries : L’île en compte environ 80 : du « ti creux », en passant par une restauration de qualité à prix abordable, jusqu’au restaurant gastronomique.

Vous pourrez également apprécier dans les nombreuses boulangeries de l’île, le pain, les croissants et les pâtisseries à la française.

Caves à vin : Du petit propriétaire récoltant, en passant par les grands crus classés jusqu’aux Grandes maisons de Champagnes, vous trouverez toujours votre bonheur à Saint-Barthélemy. Evitez l’eau de citerne !!!!

Supermarchés et Traiteurs : Pour vos soirées « plateau télé », vous pourrez trouver dans les différents supermarchés de l’île, des produits locaux, français et américains. Des traiteurs ainsi que des chefs à domicile vous proposeront une grande variété de plats préparés.

Santé: L’île est dotée d’un petit hôpital, de plusieurs médecins de ville, médecins spécialisés, 3 pharmacies, d’un laboratoire d’analyse et d’un tout nouveau département radiologie